Quelques mots d’Histoire Corse

Les Voyages Linea > Guide de Voyage en Corse > Quelques mots d’Histoire Corse

Jean-Jacques Rousseau disait « J’ai le pressentiment qu’un jour cette petite île étonnera le monde ».

UNE ÎLE NOMMÉE DÉSIR

Habitée depuis la préhistoire, la Corse fut longtemps convoitée. Sa situation idéale au cœur de la Méditerranée, sa géographie mêlant plaines et montagnes l’ont toujours rendue particulièrement attrayante.

Phéniciens, Phocéens, Grecques [qui la surnommèrent « la plus belle » : Kallisté], Etrusques, Romains, Pisans, Genois se sont succédé et ont laissé leurs traces dans la pierre, comme à Aléria, dans les citadelles ou encore dans les tours génoises couronnant le littoral.

Divers envahisseurs ont cherché à s’emparer des rivages corses pendant plusieurs siècles. Les populations vivaient alors retranchées dans les montagnes, mais défendaient leurs côtes sans relâche. La plus longue domination fut génoise, et dura pendant 5 siècles jusqu’en 1769, date de la cession de l’île à la France pour éponger les dettes de Gênes. Il y eut bien un roi Théodore de Neuhoff qui vint soutenir les insurgés contre les Génois, mais il ne resta au pouvoir que quelques mois en 1736.

Malgré les différentes puissances qui ont annexé leur territoire, les corses n’ont jamais renoncé à leur identité, et ont toujours mené une lutte acharnée contre leurs envahisseurs, ne leur laissant aucun répit.

voyage en Corse
voyage en Corse

DES HOMMES QUI ONT MARQUÉ L’HISTOIRE

Une des grandes figures populaires est Pascal Paoli, général, héros de l’indépendance, surnommé le père de la patrie, fondateur de la République corse. Profondément humaniste et philosophe, pur produit des Lumières, il lutte contre la vendetta, nomme Corte capitale et y crée une université. Après la bataille de Ponte Novu en 1769, il part en exil pendant 20 ans en Angleterre. Sacré personnage, homme érudit, démocrate, il est connu jusqu’aux États-Unis. Il reste aujourd’hui encore une icône de la liberté.

Un autre homme, le plus illustre, Napoléon Bonaparte, grand admirateur de Paoli, est né l’année du la cession de la Corse à la France. Son goût du pouvoir et sa grande intelligence politique le mena jusqu’au plus haut sommet de l’état. Il fut sacré empereur par les français, mais n’a jamais renié son île natale.

PRENDRE LE MAQUIS

Occupée par les Italiens pendant la seconde guerre mondiale, La Corse fut aussi la 1ère région française libérée grâce aux maquisards.

L’histoire de la Corse est complexe, faite de rebondissements. L’âme corse a été forgée par ses nombreuses invasions et ses rêves de liberté. Elle a su rester entière et singulière, vindicative aussi. La Corse fut longtemps briguée, mais jamais complètement conquise.

voyage en Corse